Calendrier d'événements à caractère culturel russe en Belgique
Календарь мероприятий, связанных с русской культурой в Бельгии
Agenda van gebeurtenissen met Russisch cultureel karakter in België

Recueil d'annonces d'événements fournie à titre indicatif!
Nous vous souhaitons d'y trouver les renseignements que vous recherchez et demandons votre indulgence pour toute erreur, inexactitude ou omission au niveau des renseignements publiés.
Pour toute modification/addition contacter par courriel  sacha underscore troiepolsky at yahoo dot fr  ou téléphone +32 (0)486 04 04 22

   

Vava Agenda/Calendar - cliquable days
Janvier   previous arrow   2020   next arrow
Dim
Lun
Mar
Mer
Jeu
Ven
Sam
29
30
31
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
1
Décembre previous icon
Courant
next icon Février

Liste

Album

Notice

Affiche
RC diaporama

Diapo
Postcard. Please add me to your mailing list
Rejoignez-nous  
[5.666 contacts]  
next arrow   array: (icoLivres), (icoArticles), (icoVidéos), (icoMailing)   Éditions [408 livres sortis de presse]
next arrow   array: (icoLivres), (icoArticles), (icoVidéos), (icoMailing)   Bibliographie [66 publications Internet ]
next arrow   array: (icoLivres), (icoArticles), (icoVidéos), (icoMailing)   Vidéographie [134 vidéos mises en ligne]
next arrow   array: (icoLivres), (icoArticles), (icoVidéos), (icoMailing)   Diffusion [108 billets envoyés aux contacts]
  ANNONCES   Enregistrements trouvés => 3 notices à la date 2020-01-17 du calendrier.
Pages : 1
    3             2    
1) LIVRES La Russie et ses monstres au début de l'ère soviétique. [2020-01-17 | CH-1207 Genève]
2) Ma Vie d'enfant. [2020-01-17 | 1000 Bruxelles]
3) Nieuwjaarsconcert. Rusquartet in Europe 2020. [2020-01-17 | Dilbeek/Lanaken/Essen]
1)   le vendredi 17 janvier 2020
Catégorie : Récit Type : Littérature 
Éditions La Baconnière, rue Maunoir 4, CH-1207 Genève
LIVRES La Russie et ses monstres au début de l'ère soviétique.
Couverture. Éditions La Baconnière. La Russie et ses monstres au début de l|ère soviétique. 2020-01-17
Éditions La Baconniere. La Russie et ses monstres au début de l|ère soviétique.
par Morard Annick
Aucune étude sérieuse sur la signification et la valeur des monstres et du monstrueux en Russie n’existait jusqu’ici. Annick Morard s’en est chargée, dans un essai fluide et bien écrit à paraître ici et en Russie. L’auteure offre une réflexion qui plonge aux sources historiques et culturelles du monstre russe. Elle interroge tour à tour la culture orale et visuelle, enquête sur les termes qui disent le monstre en russe, sur les récits, mythes et fables qui en content les aventures, sur les dessins et images qui les représentent et enfin bien entendu sur la littérature du début du XXe siècle, héritière et pourfendeuse de cette tradition. Trois moments clés, analysés ici dans le détail, révèlent la puissance symbolique des monstres en Russie : au XVIIIe siècle, la création de la Kunstkamera, considérée comme le premier musée russe, met les monstres anatomiques sur le devant de la scène, d’égal à égal avec les animaux exotiques et les dernières découvertes scientifiques et techniques. Au XIXe siècle, le monstre est exhibé en tant que tel dans les foires populaires et autres musées de curiosités, stationnaires ou ambulants. Le freak show est, en Russie aussi, un divertissement populaire qui marque profondément la culture citadine du XIXe siècle. Ce livre décrypte ce phénomène pour la première fois. Au tournant du XXe siècle, avec le développement fulgurant de la médecine et des sciences de la vie, le rapport au monstre change encore : sous le scalpel des chirurgiens, les monstres sont tantôt soignés, tantôt créés. Nourri par les progrès scientifiques, le socialisme de type utopiste, qui s’est diffusé en Russie dans la seconde moitié du XIXe siècle fera le lit des intellectuels bolcheviques qui prennent le pouvoir en 1917. L’homme nouveau, soviétique et idéal fait alors face à l’homme ancien, capitaliste et bourgeois. À l’heure de construire une société nouvelle, de faire table rase du passé, quelle place et quel rôle les monstres peuvent-ils jouer face à «l’homme nouveau» et à la «femme de demain»? C’est à cette question que l’auteure tente de répondre, en se penchant sur des textes du début du XXe. Dans ces textes étudiés, principalement enracinés dans l’une ou l’autre des périodes décrites précédemment, le rapport au corps monstrueux prend diverses dimensions: politique (Mikhaïl Ossorguine, Iouri Tynianov, le Panopticum d’Andreï Sobol), érotique (Aleksandr Tchaïanov), fantastique (Aleksandr Beliaev, Mikhaïl Boulgakov, Evguéni Zamiatine), philosophique (Vladimir Maïakovski) ou plurielles (Andreï Platonov)...
Présentation de l'éditeur
Aucune étude sérieuse sur la signification et la valeur des monstres et du monstrueux en Russie n’existait jusqu’ici. Annick Morard s’en est chargée, dans un essai fluide et bien écrit à paraître ici et en Russie. L’auteure offre une réflexion qui plonge aux sources historiques et culturelles du monstre russe. Elle interroge tour à tour la culture orale et visuelle, enquête sur les termes qui disent le monstre en russe, sur les récits, mythes et fables qui en content les aventures, sur les dessins et images qui les représentent et enfin bien entendu sur la littérature du début du XXe siècle, héritière et pourfendeuse de cette tradition. Trois moments clés, analysés ici dans le détail, révèlent la puissance symbolique des monstres en Russie : au XVIIIe siècle, la création de la Kunstkamera, considérée comme le premier musée russe, met les monstres anatomiques sur le devant de la scène, d’égal à égal avec les animaux exotiques et les dernières découvertes scientifiques et techniques. Au XIXe siècle, le monstre est exhibé en tant que tel dans les foires populaires et autres musées de curiosités, stationnaires ou ambulants. Le freak show est, en Russie aussi, un divertissement populaire qui marque profondément la culture citadine du XIXe siècle. Ce livre décrypte ce phénomène pour la première fois. Au tournant du XXe siècle, avec le développement fulgurant de la médecine et des sciences de la vie, le rapport au monstre change encore : sous le scalpel des chirurgiens, les monstres sont tantôt soignés, tantôt créés. Nourri par les progrès scientifiques, le socialisme de type utopiste, qui s’est diffusé en Russie dans la seconde moitié du XIXe siècle fera le lit des intellectuels bolcheviques qui prennent le pouvoir en 1917. L’homme nouveau, soviétique et idéal fait alors face à l’homme ancien, capitaliste et bourgeois. À l’heure de construire une société nouvelle, de faire table rase du passé, quelle place et quel rôle les monstres peuvent-ils jouer face à «l’homme nouveau» et à la «femme de demain»? C’est à cette question que l’auteure tente de répondre, en se penchant sur des textes du début du XXe. Dans ces textes étudiés, principalement enracinés dans l’une ou l’autre des périodes décrites précédemment, le rapport au corps monstrueux prend diverses dimensions: politique (Mikhaïl Ossorguine, Iouri Tynianov, le Panopticum d’Andreï Sobol), érotique (Aleksandr Tchaïanov), fantastique (Aleksandr Beliaev, Mikhaïl Boulgakov, Evguéni Zamiatine), philosophique (Vladimir Maïakovski) ou plurielles (Andreï Platonov)...
Biographie de l'auteur
Annick Morard est spécialiste de littérature et de culture russe. Elle a été maître-assistante à l’Université de Genève, où elle a défendu sa thèse de doctorat en 2009, et chercheuse associée à l’Institut de Littérature russe (Maison Pouchkine) à St-Pétersbourg, où elle a enquêté sur les monstres et le monstrueux entre 2014 et 2016. Auteure d’un ouvrage consacré à l’émigration russe à Paris dans l’entre-deux-guerres (De l’émigré au déraciné, L’Âge d’Homme, 2010), elle s’intéresse également à la culture soviétique et postsoviétique, aux avant-gardes littéraires et à la culture populaire.
Broché, Dimensions : 14 x 0,1 x 21 cm
ISBN-10: 2889600165 / ISBN-13: 978-2889600168

2)   du vendredi 17 janvier 2020 au samedi 1 février 2020
     Durée : 50 minutes

Catégorie : Théâtre Type : Spectacle 
CC - Centre Culturel Bruegel, rue des Renards 1F, 1000 Bruxelles
Ma Vie d'enfant.
Affiche. Centre Culturel Bruegel. Ma Vie d|enfant. Spectacle tout public d|après Maxime Gorki. 2020-01-17
Ma Vie d'enfant. Spectacle tout public d'après Maxime Gorki.
Spectacle tout public d'après Maxime Gorki
Adaptation Claude Enuset. Une création de la Compagnie des iMAGOs en coproduction avec le CC Bruegel.
Nous présentons le spectacle Ma Vie d'enfant, spectacle pour tout public, visuel et musical, d'après le roman autobiographique de Maxime Gorki.
Dans la Russie du XIXème siècle, face au chaos familial, un enfant tente de comprendre le monde qui l’entoure. Il apprend à se laisser guider par son optimisme, son amour de la nature et de la justice. Ombre, jeu, musique et projection nous emmènent dans les souvenirs colorés de Maxime Gorki.
Ma vie d'enfant parle de la construction d'un enfant face à la violence, la bêtise, l’injustice. C'est une lutte contre la tyrannie, une quête initiatique, une leçon de survie.
Avec : Laurent Bonnet, Claude Enuset, Nora Helali, Hughes Maréchal, Julie Michaud, Sabrina Cavaglia, François Chamaraux et Mickael Sladen.
Les dates : les 17-18 et 21 à 20h30' | le 22 à 19h00' | les 23-25 à 20h30' | le 26 à 15h00' | le 28 à 20h30' | le 29 à 19:h00' | les 30, 31 et 01/02 à 20h30'
Informations : 02 503 42 68 / info at bruegel.be
Réservations scolaires : Emperatriz Bravo A. - mediation.ccbruegel at gmail.com
Contact : 3juliemichaud at gmail.com
https://www.youtube.com/watch?v=iVYgE1jzS7U
Billeterie en ligne

3)   du vendredi 17 janvier 2020 au dimanche 19 janvier 2020
Catégorie : Concert Type : Musique classique 
Dilbeek (BE)- Dil'Arte : vendredi 17/01 à 20 heures 30'
Lanaken (BE) - Museumkerk : samedi 18/01 à 20 heures 15'
Essen (DE) - Philharmonie : dimanche 19/01 à 11 heures

Nieuwjaarsconcert. Rusquartet in Europe 2020.
Page Internet. Lanaken. Rusquartet in Europe 2020. Nieuwjaarsconcert. 2020-01-18
Nieuwjaarsconcert. Rusquartet in Europe 2020.
Viool : Xenia Gamaris & Anna Yanchishina / Altviool : Ksenia Zhuleva / Cello : Peter Karetnikov
Dilbeek (BE) :
Een goed bewaard geheim uit Moskou.
Rusquartet is een prachtig en veelzijdig ensemble, sterk verankerd in de Russische musi-ceetraditie, maar dan met jonge energie en frisse uitstraling. Sinds haar oprichting in 2001 won het verschillende prijzen, en breekt intussens door op grote podia zoals Philharmonie Essen, Concertgebouw Amsterdam, Streichquartettfest Icking, …
Ze brengen werk van Tchaikovsky, Shostakovich en Beethoven.

Lanaken (BE) :
Borodin / Shostakovitch / Beethoven
Rusquartet is een prachtig en veelzijdig ensemble, sterk verankerd in de Russische musiceertraditie, maar dan met jonge energie en een frisse uitstraling.
Het kwartet werd in 2001 opgericht aan de Tchaikovsky Academie en viel al snel in de prijzen. Zo won het in 2006 de eerste prijs in Rheinsberg in een competitie ter ere van Sjostakovitsj’ 100ste verjaardag en behaalde het in 2008 de eerste prijs op het 8ste Sjostakovitsj Internationaal Strijkkwartet Concours in Moskou. Sinds 2016 is Rusquartet een vaste gast op het Nederlandse Orlando Festival, waar het een breed en gevarieerd repertoire uitvoert.
Het Rusquartet stelt zich in Rekem van zijn meest Russische kant voor: met op het programma Strijkkwartet nr. 2 van Borodin en het 11de strijkkwartet van Sjostakovitsj. Beethovens epische strijkkwartet opus 59 nr. 3 sluit hier nauw bij aan. Hij schreef het in opdracht van Graaf Razumovsky, Russisch ambassadeur in Wenen.
Dit concert is deel van een tweeluik. Het eerste Strijkkwartet in A Groot van Alexander Borodin kan u beluisteren tijdens het tweede deel van dit dubbelluik in de concertreeks van CC Maasmechelen op 29 april 2020 in de Sint-Pieterskerk te Leut.
Om het jaar goed in te zetten krijgt u na het concert een drankje aangeboden.
In het fragment hieronder krijg je al een voorsmaakje te zien van het Rusquartet.

Essen (DE) :
Ludwig van Beethoven : Streichquartett C-Dur, op. 59 Nr. 3 "Razumovsky" / Pjotr I. Tschaikowski : Streichquartett Nr. 2 F-Dur, op. 22
Im eigenen Land gilt der Prophet nichts, sagt ein Sprichwort. Beim Rusquartet ist das nicht so. Allerdings muss man sich unter den Augen der Landsleute schon besonders anstrengen. 2008 gewannen die vier Absolventen des Moskauer Tschaikowski-Konservatoriums den 8. Schostakowitsch-Quartettwettbewerb. So viel Adrenalin! Als springe man mit dem Fallschirm von einem Berg, meint Bratschistin Ksenia Zhuleva. Das Rusquartet wurde von Dmitry Shebalin ausgebildet, einst Mitglied des legendären Borodin Quartetts. Weit gestreut ist das Repertoire des jungen Ensembles, es spielt Werke vieler Komponisten, Epochen und Schulen. Oft aber hat die Musik der Heimat Vorrang. Zum Teil gilt das auch für das Debüt des Rusquartets in Essen. Ganz sicher wird es Herzschlagmomente geben. Wie sagt es Cellist Peter Karetnikov: "Manchmal bleibt die Zeit stehen und du erlebst unvergleichliche Gefühle."
Im Anschluss findet ein Künstlergespräch im Foyer statt.
Gefördert vom Freundeskreis Theater und Philharmonie Essen e.V.
kassa €12 / vvk €10,50 / +60 €9,50 / jong -26 €6 / abo €9
https://www.youtube.com/watch?time_continue=3&v=CJ1tuQMea-M
http://www.rusquartet.com/en/calendar/
https://www.uitinvlaanderen.be/agenda/e/rusquartet/9c58801e-c0d1-4f39-a3f2-1450d91e4662
https://www.lanaken.be/cultureelcentrum/Podium_alles_19_20/Za_18_januari_2020_Rusquartet_Nieuwjaarsconcert
https://www.theater-essen.de/spielplan/a-z/rusquartet-95055/
En tournée :
Steinfurt/Willebroek/Kempten samedi 11 janvier 2020
Dilbeek/Lanaken/Essen vendredi 17 janvier 2020
Aalst/Maasmechelen samedi 25 avril 2020
Amsterdam/Mook (NL) dimanche 3 mai 2020


Pages : 1
Interactivité : Commentaires → consultation / signature  | Enquête → besoins des contacts | Bordereau → notice (réservé) | inscription | Liens → agendas similaires